PEUT-ON CONSTRUIRE UNE UNITÉ DE TEMPS UNIVERSELLE ?

(18/01/2023)


Jérôme Lodewyck est chercheur CNRS au LNE-SYRTE, le laboratoire de métrologie temps fréquence français, situé à l'Observatoire de Paris. Il y développe des horloges atomiques à réseau optique avec des atomes de strontium, des horloges de dernière génération qui utilisent comme étalon de fréquence une transition optique d'atomes froids piégés dans un réseau de lumière. Il s'intéresse tout particulièrement à l'utilisation de ces horloges pour calibrer les échelles de temps internationales, ainsi qu'à la manipulation d'états quantiques intriqués pour améliorer les performances des horloges. Expert auprès du Comité Consultatif Temps Fréquence du Bureau International des Poids et Mesures, il est impliqué dans le processus de redéfinition de la seconde du système international d'unités avec des horloges optiques.

Conférence : Peut-on construire une unité de temps universelle ?
1er juillet 2022, 10h - 10h45 — Amphi 34A

Bien loin du cadre immuable de la physique classique, le temps est maintenant l'objet d'expérience. Les horloges atomiques de très grande précision, avec 18 chiffres significatifs après la virgule, permettent d'espérer mesurer les moindres soubresauts du temps, qu'ils proviennent, en vertu de la relativité générale, des irrégularités gravitationnelles de la Terre, ou encore de l'hypothétique matière noire qui nous traverse en permanence. Dans ce cadre inconstant, comment les théoriciens construisent-ils le temps ? Comment les expérimentateurs construisent-ils une unité de temps universelle, et comment la réalisent-ils pour construire l'échelle de temps atomique internationale ? Cet exposé nous guidera dans les caves de l'Observatoire de Paris, où des chercheurs améliorent dans cesse des horloges atomiques qui utilisent les propriétés quantiques d'atomes ultra-froids comme " tic-tac " imperturbable.


Partager cette vidéo :

Revenir à la liste de vidéos