PEUT ON CONSTRUIRE UNE ÉQUATION QUI AURAIT POUR SOLUTION LA TEMPÉRATURE À PARIS DEMAIN ?

(22/09/2022)


Isabelle Gallagher est Professeure de Mathématiques à l'Université Paris Cité et à l'École Normale Supérieure de Paris. Ses recherches portent sur l'analyse des Équations aux Dérivées Partielles. Elle a obtenu son doctorat de l'Université Pierre et Marie Curie en 1998. Sa thèse, supervisée par Jean-Yves Chemin, portait sur la dynamique des fluides. De 1998 à 2004, elle est chargée de recherches au CNRS à l'Université Paris-Sud puis à l'École polytechnique. Elle devient en 2004 Professeure à l'Université Paris-Diderot, dont elle dirige l'UFR de mathématiques de 2013 à 2017. En 2018 et 2019, elle a dirigé le Département de Mathématiques et applications de l'École normale supérieure (Paris). Depuis 2019, elle est directrice de la Fondation Sciences Mathématiques de Paris. Elle a été conférencière au Congrès Européen des Mathématiques en 2012, et au Congrès Mondial des Mathématiques en 2014. Elle a obtenu la médaille d'argent du CNRS en 2016, et le Prix Sophie Germain de l'Académie des Sciences en 2018.

Conférence : Peut-on construire une équation qui aurait pour solution la température à Paris demain ?
30 juin 2022, 15h15 - 16h — Amphi 24

Pour prévoir le temps qu’il fera demain, on peut utiliser plusieurs approches : une est d’ordre statistique (comparer à des situations météorologiques dans le passé semblables à celle d’aujourd’hui, et en déduire le temps futur avec forte probabilité), une autre d’ordre déterministe : les quantités régissant la météo (température, pression, etc) sont soumises aux grands principes de la physique et vérifient des équations, qu’il s’agit donc de construire, puis de résoudre. Dans cet exposé nous discuterons de la pertinence de cette démarche, aussi bien du point de vue de la possibilité d’écrire une telle équation, que d'en trouver une solution.


Partager cette vidéo :

Revenir à la liste de vidéos