QUELLE EST LA PLACE DE L’ÉTHIQUE DANS LA MISE AU MONDE D’UN NOUVEAU SOCIAL ALGORITHMIQUE ?

(23/05/2022)


Lyse Langlois
Directrice générale de l'OBVIA

Détentrice d'un doctorat en administration et politiques de l'éducation, Lyse Langlois enseigne au Département des relations industrielles, secteur de la gestion des ressources humaines. Ses travaux de recherche lui ont permis de développer une expertise en éthique organisationnelle. Elle a été directrice des études de 3e cycle de 2006 à 2011 et s’est impliquée dans plusieurs comités, soit au Département des relations industrielles ou à la Faculté des sciences sociales: comités des programmes de 1er et 2e cycles, comité stratégique, groupe de travail pour la constitution d’une ARUC, comité des Prix d’excellence pour le meilleur mémoire et thèse, sous-comité de la recherche au vice-rectorat. Elle a également été vice-doyenne à la recherche pour la Faculté des sciences sociales avant de devenir directrice générale de l'OBVIA à la fin 2018. La professeure a été nommée au Board of Governors du Center for the Study of Leadership and Ethics de l'Université Penn State aux États-Unis. La professeure Langlois poursuit plusieurs projets de recherche en éthique organisationnelle et détient une participation au programme des regroupements stratégiques (FQRSC) ainsi qu’au programme Major collaborative research initiative du CRSH.

Conférence : Quelle est la place de l’éthique dans la mise au monde d’un nouveau social algorithmique ?
Jeudi 5 mai 2022, 10h - 10h45 — Amphi rouge

Alors que les algorithmiques s'intègrent de plus en plus dans nos vies par le biais de l’intelligence artificielle, on assiste - parfois à notre insu - à la mise en forme d’un nouveau social. Cardon (2015) affirme que ces systèmes entrainent un nouveau comportementalisme pouvant faire disparaitre les structures sociales. Les avancées technologiques, notamment en apprentissage profond, débouchent sur des algorithmes pouvant être vues en tant que « mécanisme de contrôle et de régulation d’un système imprévisible » (Reigeluth, 2018). Ces systèmes algorithmiques dès leur conception, peuvent être à l’origine de profonds bouleversements dont on ne peut négliger ni les effets, ni l’absence de neutralité. Vouloir encapsuler le social est un pari audacieux, car il est complexe et s’ouvre sur un pluralisme de valeurs de référence. Sommes-nous en train d'optimiser un mode de vie existant, ou d'en forger un entièrement nouveau ? Assistons-nous à une normativité technique en tant qu’expression de valeurs sociales ? Ces questionnements invitent à mieux comprendre la place et le rôle qu’occupe l’éthique et de sa prise en compte réelle de ce nouveau social algorithmique qui se dessine à grands traits.


Partager cette vidéo :

Revenir à la liste de vidéos