UN LANCEMENT SPATIAL LAISSE-T-IL UNE PLACE AU HASARD ?

(08/08/2021)


Par Raphaël Chevrier, Bid Management & Innovation.

Au Cnam à Paris, le 2 juillet 2021 à l'occasion de TimeWorld 2021 https://timeworldevent.com/2021/fr/

Le livre " Pourquoi moi ? Le hasard dans tous ses états " paru aux Éditions Belin, accompagne cette édition de TimeWorld.

Quiconque a déjà suivi un lancement spatial, depuis le Centre Spatial Guyanais ou derrière un écran, aura remarqué la concentration qui anime les équipes durant les toutes dernières opérations de la chronologie finale et pendant la séquence de lancement... avant de laisser la joie s’installer sur les visages au moment de l’injection du satellite sur son orbite. Concentration, car chaque lancement requiert la maîtrise d’une infinité de paramètres traités avec une extrême rigueur et minutie. Joie, car si rien n’est laissé au hasard, certains aléas – par exemple les conditions météorologiques – font de chaque mission spatiale une aventure unique. Une chose est certaine : avec 40 ans d’expérience, Arianespace n’a cessé de réduire, lancement après lancement, la place du hasard dans ses missions spatiales.


Partager cette vidéo :

Revenir à la liste de vidéos